Archives de catégorie : Open Dialogue -analyses & videos

Open Dialogue

Pratique de soins inventée en Finlande , précisément en Laponie une des provinces les plus pauvres du pays –

Document sur Luc de Bry qui a organisé la guérison sans psycho drogues de son fils avec OD:

La page Facebook de Luc de Bry – Open dialogue francophone : https://www.facebook.com/groups/1479367138755140/

Bibliothèque de guérisons sans  » psycho – drogues « https://www.facebook.com/groups/1479367138755140/files/

Info suivante tirée d’un de ses post : Les psychiatres s’ interessant ou formés à l’OD ( open dialogue )

Pour les membres de Paris et Banlieues proches, en vous souhaitant d’en faire bon usage: Voici, à ma connaissance, les noms des 3 premiers psychiatres de Paris qui ont fait l’effort de suivre une formation complète « Open Dialogue » (OD) à Helsinki en Finlande.

Trois, c’est très peu, trop peu, mais mieux que zéro !

  • Dr Alienor Valat (pédopsychiatre ASM 13),
  • Dr Wieworka (actuellement en cours de formation, psychiatre d’adulte ms à Maison Blanche, Paris).
  • Dr. Raphaël Eddine, formé au (POD), pédopsychiatre dans le 19e.
  • La 4e psychiatre de France, Charlotte Lenoir, ayant pu suivre au moins une introduction à OD, est à Marseille, au Lieu de Répit.

   Send article as PDF   

La force d’Open Dialogue

Source: Page Facebook de Neptune.

La preuve qu’Open Dialogue va renverser la psychiatrie actuelle réside dans l’énergie que mettent les laboratoires pharmaceutiques et les psychiatres conservateurs à essayer de démontrer, sans succès, qu’elle n’est pas « scientifiquement démontrée ». Voyons voir….

Les auteurs ont un raisonnement d’ordinateur : if not « double blind randomized controled study » then it is bad. Aveuglement du double aveugle et du randomized double blind controlled.

En appliquant ces grilles à toute technologie ou méthode émergente, elle est forcément « bad ».

En effet comment comparer scientifiquement en double-aveugle l’application d’open dialogue par rapport à sa non application ?? Si l’un de ces « chercheurs » peut répondre, le lui reverse mon salaire du mois.

Ca voudrait dire : prenez des thérapeutes et des patients, ni l’un ni l’autre ne savent s’ils ont suivi Open Dialogue ou pas, et comparez. Impossible puisque Open Dialogue ne peut pas être caché en « double aveugle » ni même en simple aveugle, puisque les thérapeutes sont visibles et les patients et leur réseau participent activement.

Cet article est une nième tentative du lobby soi-disant « scientifique » pour contrer ce qui va inexorablement s’imposer, une méthode réellement efficace mais que ceux qui, parce qu’ils ont suivi tellement de cours statistiques qu’ils en ont perdu tout bon sens, et ne croient qu’aux (fausses) démonstrations d’apparence mathématique, tentent désespérément de contrer la nouveauté.

Je pourrais par exemple facilement pondre une de ces études bidon, et facilement affirer que l’on n’a pas de preuve de l’efficacité du lien social dans le bien être. En effet, aucune étude n’a comparé en double aveugle la présence et l’absence de lien social et leurs effets, puisque personne ne peut être aveugle de sa situation de lien social. Avec Open Dialogue c’est pareil.

Même pas besoin de chercher les liens d’intérêt de ces remplisseurs de papiers payés au nombre de publications et sponsorisés par ceu qui ont intérêt à discréditer Open Dialogue : c’est évident. Ou c’est de la stupidité habillée en science. De la pseudo science..

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/30332925…

NCBI.NLM.NIH.GOV

Open Dialogue: A Review of the Evidence. – PubMed – NCBI

Psychiatr Serv. 2018 Oct 18:appips201800236. doi: 10.1176/appi.ps.201800236. [Epub ahead of print]

15Vous, Dina Abd El Malik, Julien Vigneaux et 12 autres personnes

18 commentaires11 partages

J’aime

CommenterPartager

Commentaires

Afficher 5 autres commentaires

Les plus anciens

  • Neptune – Entraide, Recherche, Action – Psychiatrie Benedicte Chenu, Open Dialogue demande un financement public et la volonté qui va avec comme le fait depuis 30 ans la Finlande. C’est rentable sur le plan sanitaire (prévalence de la schizophrénie divisée par 100, ce qui est pas mal pour une méthode contestée et non scientifique, sois dit en passant). Et rentable sur le plan économique. La Finlande est moins riche que la France, surtout la Laponie, et en plus avait des problèmes de santé mentale considérables.

    Le problème « insurmontable » en réalité en France n’est pas l’argent :
    1. Il est qu’Open Dialogue met des psychologues à la tête des soins, ceci est inconcevable dans les mentalités françaises
    2. Les médecins restent dans les réunions Open Dialogue, mais la médication n’intervient que dans 20% à 30% des cas, et est amplement discutée au préalable, comme vous l’avez lu. Or, qui va financer des études sur une méthode qui fait baisser les ventes de Xeplion et autres Britellix de 70% ? En France, personne puisque ce sont les labos qui financent les études de Fondamental. Par contre, les labos financent les études comme celle que cite Christophe Lançon (et reprise ici), et tendant à démolir Open Dialogue. Voilà. La solution est que quelques courageux psy d’HP imposent Open Dialogue et obtienent le financement local pour un lieu pilote. C’est possible puisque par exemple les APHM (Marseille) ont versé des millions d’euros pour le « Répit ».


    • En ligne Pause Kahwa je pense personnellement qu’OD est parfaitement applicable..les directives des tutelles recommandent le virage 180 ⁰ vers ambulatoire..une equioe mobile 7/7 24/24 pourrait aisément assurer cette mission en lien avec les ressources du secteur ..ce nest pas une question de moyens mais d’engagement ts des équipes il ny a AUCUNE equioe actuellement formée en france a l’OD ..des équipes initiées certainement et les plus avancées sont celles de marseille et Mulhouse qui vont très prochainement se lancer dans une formation ..une equioe des DOM est également très sensibilisée et envisage cette orientation …mais je crois fermement que cest fort possible 1 Masquer ou signaler ceci
  • Yann Klimenko Donc? Masquer ou signaler ceci
   Send article as PDF